Affichage | samuelboudet.com
Affichage
##Ecriture des résultats##608##
La première chose à comprendre pour afficher les résultats est l'utilisation du ";". Si celui-ci est omis, Matlab affiche la sortie de la fonction. Par exemple, soit la fonction :
  • f(1); : Affiche 3 (Résultat de la ligne B=x+2)
  • f(1) : Même chose mais affiche en plus la première sortie de la fonction, c'est à dire A qui vaut 2
  • [A,B]=f(1) : Affiche les deux sorties A=2 et B=3
Autres fonctions d'écriture :
  • disp(f(1)) : Affiche la première sortie sans ligne blanche avant et apres.
  • disp('texte') : Affiche "texte"
  • disp(['Résultat : ' num2str(f(1))]) : Affiche : Résultat : 2
  • fprintf('hello %d - %f\n',1,2); Affiche : hello 1 - 2.000000
  • fprintf('hello %d %f\n',[1 2 3;4 5 6]); Affiche :
    hello 1 4.000000
    hello 2 5.000000
    hello 3 6.000000
  • openvar('A') Ouvre le "variable editor" pour la variable "A"
## ##Courbes##608##
Soit les listes : x=[.1:.1:1]; et y=[1:10].^2;
  • plot(y) : Dessine y avec une ligne continue (l'axe de x correspond aux indices)
  • plot(x,y) : Dessine y en fonction de x
  • plot(y,'r+') : Dessine y en rouge avec des "+" pour chaque points
  • plot(x,y,x,x+y) : Dessine y en fonction de x (bleu) et x+y en fonction de x(vert)
  • bar(y) : Affiche y sous forme d'histogramme
  • semilogx(...) : Même chose que plot à l'exception que l'axe des x est représenté par une échelle logarithmique base 10
  • semilogy(...) : Même chose que plot à l'exception que l'axe des y est représenté par une echelle logarithmique base 10
  • loglog(...) : Même chose que plot à l'exception que les deux axes sont représentés par une échelle logarithmique base 10
  • figure : Ouvre une nouvelle figure
  • subplot(2,3,5); plot(y) Décompose la figure en 6 parties (2 lignes, 3 colonnes) et affiche y sur la 5ème partie (ligne 2 colonne 2)
  • I=rand(25);imshow(I) Affiche une image de 25x25 pixels dont les niveaux de gris sont définis aléatoirement.
    Pour une matrice I réel, 0 (ou moins) correspond à un pixel noir et 1 (ou plus) correspond à un pixel blanc.
    Si I est en uint8, 0 correspond au noir et 255 correspond au blanc (même principe pour le uint16).
    Pour une matrice I de dimension X x Y x 3 imshow(I) affiche l'image en RGB (rouge vert bleu).
  • image(I) Même principe que imshow mais plus pratique pour afficher les axes et remplir l'écran. Pour le niveau de gris 0 correspond au noir et 255 au blanc même pour des réels.
## ##Figures et axes##608##
Une "figure" correspond à une fenêtre. Les dessins de courbes s’effectuent dans un "axes" (correspondant à un panneau à l'intérieur de la fenêtre). Une figure peut éventuellement comporter plusieurs "axes" (ex. subplot). Lorsque vous utiliser une commande d'affichage (ex. : plot(y)), vous affichez le résultat dans la figure et l'axes courant (c'est à dire le dernier ouvert).

Figure et axes sont des classes et ont donc certaines propriétés (modifiables en lignes de commandes) que vous pouvez consulter en regardant l'aide sur "figure properties" et "axes properties". Vous pouvez également modifier ces propriétés dans la fenêtre en allant sur edit >> figure properties et edit >> axes properties.

Un axis correspond à un graphique en 3 dimensions (La 3ème dimension est souvent caché). Vous pouvez régler les limites de visibilité de chaque axes la position des ticks et leur contenu, le titre des axes etc.

Quelques commandes utiles pour personnaliser l'affichage :

  • h=figure; h est l'objet de la nouvelle figure
  • gcf; objet de la figure courante
  • a=axes; creer un nouvelle axes et l'affecte à a.
  • gca; objet de l'axes courant
  • set(gca,) axis permet de modifier les propriétés de l'axes, xlim
  • cla
  • clf

##
Last updated : 2nd of August 2012
 
copyrightfrance | Administration