Artefacts

Les artefacts sont les signaux d'origines non cérébrales. Ils peuvent avoir principalement trois origines (oculaires, musculaires, et mécaniques)

Les clignements oculaires


Les clignements des yeux forment un signal lent (< 4Hz) qui correspond au mouvement mécanique de la paupière.
Le signal apparait principalement dans la zone frontale (Fp1 et Fp2) et s'attenue rapidement lorsque l'on s'éloigne des yeux.
Le signal des yeux est symétrique entre les deux hémisphères.

Les mouvements oculaires


Les mouvements des yeux forment également un signal lent (< 4Hz) qui correspond au mouvement mécanique des yeux.
Les yeux forment un dipôle et lorsque les yeux bougent, ils se rapprochent ou s'éloignent d'une électrode ce qui créé le signal.
Le signal apparait principalement dans la zone frontale et la zone temporale. Il est plus propagé que les clignements mais il est souvent moins ample.
Le signal des yeux est en opposition entre les deux hémisphères.

Les artefacts musculaires


L'activité musculaire donne des signaux hautes fréquences (> 13Hz), en grande partie supérieur à l'activité EEG mesurable.
Le principal muscle du visage est la mâchoire qui peut créer un signal important dans la région temporale (Secondes 0 à 5).
Les muscles frontaux peuvent également apparaître puisqu'ils sont situés juste sous les électrodes (secondes 5 à 10).

Les artefacts d'électrode


Il arrive que des mouvements d'un fil ou d'une électrode créé un artefact basse fréquence (< 2Hz) sur une électrode.
On les reconnait en générale à leur amplitude et au fait qu'ils n'apparaissent que sur une seule électrode.
Il se peut également que les électrodes se déplacent suite à un mouvement de la tête et dans ce cas un signal apparait sur plusieurs électrodes.
Dernières modifications : 01 Aout 2012
 
copyrightfrance | Administration